L'ÊTRE LUMINEUX, FESTIVAL TROT'ART, MJC Camille Claudel, Lognes, France, mars 2014



"L'ÊTRE LUMINEUX"
Bois, paille et argile sur radeau
600x420x800 cm


Une tête mi-humaine mi-végétale émerge de la surface du lac des Ibis.

Un arbre lui pousse sur le crâne.
Une créature hybride venue respirer l’air à la surface, n’apparaît que le haut du visage, crâne, front, yeux et nez.
Il se peut que cela soit sa dernière apparition…ensuite elle redescendra dans les profondeurs ignorées du lac des Ibis pour se reposer à jamais dans le tréfonds d’une grotte sous-marine.
Chimère, créature dragon aux traits humanisés, visage humain et corps de dragon, 
peau d’écailles de carpe, bois de cerfs sur le crâne,
Afin de l’accueillir et lui faire honneur en ce jour unique (4 avril 2014, ouverture du festival Trot art), une flotte d’embarcations, structures flottantes miniatures réalisées par les habitants de Lognes (les Lognots) est mise à l’eau et vogue vers la tête de l’homme dragon.
En ce jour qui restera à jamais marqué dans la mémoire des habitants, des offrandes lui seront faites, de l’encens sera allumé, des embarcations miniatures mises à l’eau, des concerts de casseroles seront joués…
On raconte qu’elle aurait suivit les premiers immigrés asiatiques (Chine et Vietnam) venus s'installer à Lognes , qui fuyaient leur terre en bateau sur les mers de Chine il y a une trentaine d’années,et aurait élu domicile dans les profondeurs de la nappe phréatique dont sont issus les 5 lacs de Lognes.

Mais pourquoi fait elle aujourd’hui surface ?en ce 4 avril ?quelles sont ses raisons ? Vient elle nous annoncer une bonne nouvelle ?ou une mauvaise ?

Elle sera visible jusqu'en septembre sur le lac des Ibis (arrêt RER Lognes).

Construction
avec l'assistance et la collaboration de Stephen Chochois et François Dornel




Construction de la structure à l'atelier IPN, Lille, France
puis
construction du radeau et montage sur le lac des Ibis à Lognes.


























 


FRESH WINDS INTERNATIONAL ART FESTIVAL, GARDUR, ICELAND, december 2013 & january 2014

Fresh Winds in Garður

The International Art Festival "Fresh Winds in Garður" will be held for the third time in Iceland from 21. December 2013 till January 26. 2014.
The theme of the Festival this year is “Vastness” under the artistic direction of Mireya Samper. 
The landscape surrounding the fishing village of Garður, made of lava fields and pastures, is open to winds from the Atlantic ocean, from the north, south, and west. 
This is the ideal place to watch the midnight sun.
http://fresh-winds.com/

video

ONE SHOT fred martin

by Damien Peyret ©


WORKS
Une plaque de gravure picorée par les oiseaux
des masques aveugles pour dames extasiées
une épave de barque échouée dans un phare abandonné
une pierre volcanique enduite de graisse de mouton
des marches en bois et d’arc en ciel au-dessus de l’eau 
jusqu’à effleurer le crâne du géant
De la terre à la mer à l’oiseau à l’homme à la barque au poisson au ciel
Du ciel au poisson à la barque à l'homme à l'oiseau à la mer à la terre

A plate engraved by birds beaks blind masks for ecstatic ladies 
skeleton of  boat stranded in one abandoned lighthouse 
volcanic stone coated with sheep fat 
wooden rainbow steps over water to touch the skull of the giant 
From earth to sea to bird to man to boat to fish to sky
From sky to fish to boat to man to bird to sea to earth

"BLIND GRIMA"
"Masques aveugles"

"Blind masks"
Argile/clay

Vidéo on
 http://vimeo.com/85114813
Thanks to Ingibjorg Kothiis and Auðarstofa Garði
Andres, Gudlaug, Sigga, Bjorn, Sigurborg,
Ingibjorg the second, Helqa, Assi, Nanna, Inga
and Damien Peyret for the shooting











"Á MILLI FLÓÐS OG FJÖRU" 
"Entre basse et haute mer"
"Between high and low tide"

Collaborative work with Armando Martinez Gomez (Mexico)
Phare et bois
 Lighthouse and wood

600x300x260 cm

"Á milli flóðs og fjöru" is an allegory of the hard and dramatic process of settlement
 of the first Icelanders.
The old lighthouse´s reality is as an object of symbolic character, 
which marks the boundary between the sea (random space organic chaos, divine, etc.) 
and the land (specific space, non-organic, organized, human, etc.).









"GRIMUR GLER"
"Masques de verre"
"Glass masks"
Terre cuite, grille et verre
Terra cota, wire and glass
dimensions variables

Thanks to Ingiborg Kothiis
for giving me the beautiful opportunity to experiment this material
and make me feel at home!





"MÖRSTEIN"
"Fat stone"
Pierre et gras de mouton fondu
Stone and melted sheep fat
253x 202x197 cm

"BIFROST"
2 escaliers de bois
2 wood staircases over a pond