mercredi 4 novembre 2020

PYRA, Parcours des Lum'rottes, Quevaucamps, Belgique, octobre à novembre 2020

 


Fred Martin s'inspire des mythes qui croisent les traditions Celtes et Nordiques
pour proposer une installation immersive où se côtoient morts et vivants:

PYRA
Bois brûlé, branches de saules et moulages de visages en plâtre


















mardi 6 octobre 2020

INANIMATUM, PARC MOSAIC, HOUPLIN ANCOISNE, FRANCE, juin à novembre 2020

INANIMATUM

« Le mot inanimatum désigne six familles d'hommes sans âme... Ces hommes sans âme

sont d'abord ceux des quatre familles qui habitent les quatre éléments :

les nymphes, nymphae, filles de l'eau ; les fils de la terre, lémures, qui habitent sous les

montagnes ; les esprits de l'air, gnomi ; les génies du feu, vulcani.

Les deux autres familles sont composées d'hommes qui sont également nés sans âme ; mais

qui, comme nous, respirent en dehors des éléments. Ce sont d'une part les géants et d'autre

part les nains qui vivent dans l'ombre des forêts... «

Paracelse, La grande astronomie (1537)


Dans le cadre de la philosophie naturelle, la théorie des quatre éléments est une façon

traditionnelle de décrire et d'analyser le monde. À l’origine il s’agissait d’une hypothèse de

certains philosophes grecs présocratiques et notamment d'Empédocle au Ve siècle av. J.-C., selon

laquelle tous les matériaux constituant le monde seraient composés de quatre éléments, dont

chacun est représenté par un symbole différent dans la tradition alchimique.

Chaque substance présente dans l’univers serait constituée d’un ou plusieurs de ces éléments,

en plus ou moins grande quantité.

Les 4 éléments ne sont qu’un, eau, terre, feu et vent forment la nature qui nous entoure mais

compose également notre corps.

L’idée ici est de les symboliser par 4 formes organiques humaines liées à des humeurs, à des

sens s’inspirant d’Aristote qui met en correspondances les sens et les éléments.



4 éléments de la nature 
4 organes géants du corps humain

4 parties qui constituent le visage: un oeil, une oreille, une bouche et un nez

4 sens, la vue, l’ouïe, le gout et l’odorat

4 sculptures en bois, en branches de saules et de noisetiers
réalisées en atelier pendant le 
confinement et installées en 4 sites du parc Mosaïc.

Les pièces d'un visage puzzle qui une fois recomposées formeraient le visage d'un géant.


VULCANI


Une bouche de fines branches de saules et de cornouiller, sensuelle et légèrement entrouverte
paraît 
susurrer/ murmurer des mots d’accueil pour le visiteur.
330x340x140 cm



GNOMI 




Un nez de branches de saules tressées s’élève sur des pieux de noisetiers pour se mettre en marche et

échapper au cercle de saules qui le ceinture.

160x420x260 cm


LÉMURE
Noisetier et écorces de peuplier




Un oeil du moins la peau d’écorce qui l’entoure en élévation sur une structure de branches
révèle en 
son vide l’espace de la forêt.

520x440x300 cm



NYMPHAE




Une oreille d’osier émerge de l’orée d’un bois et se mire dans l’eau de l’étang;

organe végétal, elle semble écouter les bruits du parc, épier les paroles des promeneurs. 
250x130x80 cm



En réalité, elle nous invite aussi à entendre l’inaudible, à écouter l’esprit de la forêt, 
à prêter l’oreille pour ouïr les sons, les paroles de ses habitants visibles et invisibles 
et leur laisser un message en son creux…

Mise en place d’un système audio avec micro et enceinte
pour
 diffuser en direct entre l'oreille et la bouche
les murmures du public les secrets glissés à l’oreille 
(micro dans l’oreille et enceinte installée dans la bouche).










mardi 31 mars 2020

INANIMATUM, PARC MOSAIC, HOUPLIN ANCOISNE, FRANCE, mars à mai 2020


« Le mot inanimatum désigne six familles d'hommes sans âme... Ces hommes sans âme sont d'abord ceux des quatre familles qui habitent les quatre éléments : les nymphes, nymphae, filles de l'eau ; les fils de la terre, lémures, qui habitent sous les montagnes ; les esprits de l'air, gnomi ; les génies du feu, vulcani. Les deux autres familles sont composées d'hommes qui sont également nés sans âme ; mais qui, comme nous, respirent en dehors des éléments. Ce sont d'une part les géants et d'autre part les nains qui vivent dans l'ombre des forêts, umbragines... « 
                                                                                                 Paracelse, La grande astronomie (1537)








vendredi 20 mars 2020

NID DU GUÊPIER, PARC PAIRI DAIZA, BELGIQUE, mars 2020











Nid du guêpier
(branches de saule et enduit terre)
Commande pour le parc Pairi Daiza, Belgique
avec Stephen Chochois
 mars 2020


Wasp-eater's nest
(willow branches and earth coating)
Commission work for Pairi Daiza Park, Belgium
with Stephen Chochois
march 2020

mercredi 11 décembre 2019

GRAND HUIT, La nuit des Lum'rottes, Quevaucamps, Belgique, octobre 2019

La Nuit des Lum’Rottes,
la grande foire, qui consiste en une grande fête qui plonge ses racines dans la tradition des fêtes médiévales et allonge ses branches vers le futur cosmique et,
selon une rumeur venue d’on ne sait où,
le dernier soir de la fin du monde.
25 octobre 2019


LE GRAND HUIT
Bois de rebut
La Pommeraie, Ellignies-Sainte-Anne, Belgique










GLOBAL NOMADIC ART PROJECT "HIDDEN WAYS", ITALY, september 2019

GLOBAL NOMADIC ART PROJECT IN ITALY
"HIDDEN WAYS"




Site Specific #1: Corte San Andrea

47 HOLES
Sand, water and juice of venimous sambuco fruit
21 september 2019






Site Specific #2: Corte San Andrea
POISON IN MY HANDS
Trunk and juice of venimous sambuco fruit
22 september 2019





Site Specific #3: Corte San Andrea
Stick and juice of venimous sambuco fruit
22 september 2019



Site specific#4: Labirinto Della Masone
LE COMPLEXE DE DÉDALE/ IL COMPLESSO DI DEDALO
Bamboo
Fontanellato, Italy